Les redirections de pages

Le 14 November 2013 par Nicolas T.

Suite à l'article sur le duplicate content, impossible de ne pas rédiger la suite logique sur les redirections web. Ces dernières corrigent certains problèmes, dont les doublons de pages. Nous sommes toujours sur une logique d’optimisation au référencement d’un site Internet.

Dans un premier temps, définissons les termes. Une redirection de page est l’action de rediriger/transférer un visiteur sur une autre page de façon automatique et transparente. Bien souvent, sans s’en rend compte, l’internaute appelle une URL modifiée. Testez par exemple cette adresse : http://www.kiwilab.fr/index.php. Vous êtes redirigé sur http://www.kiwilab.fr. Vous n’avez rien vu ? Regardez la barre d’adresse de votre navigateur.
Ces redirections sont réalisées en envoyant un code caché, transparent pour l’internaute. Mais les robots qui analyseront votre site les comprendront parfaitement. On parle alors de redirections de type 404, 301, 302... 


A quoi cela sert concrètement ?

  • A indiquer qu’une adresse de page a été modifiée. Vous serez donc redirigé sur une autre page (redirection de type 301 pour une modification définitive ou 302 pour une modification temporaire).

  • A indiquer que vous demandez une page qui n’existe pas (redirection 404).

  • A indiquer qu’une page a été supprimée ou qu’elle n’existe plus (redirection 410).

  • A vous rediriger à un autre endroit car vous n’avez pas le droit d’accéder à cette partie du site. C’est souvent le cas pour les contenus protégés. Il faut alors s’identifier pour continuer la navigation (forum, administration, intranet...). On parle de redirections de types 401 ou 403.

Pourquoi faut-il utiliser correctement ces différents codes ? Encore et toujours pour notre ami Google. L’internaute n’est jamais concerné par ces codes. C’est en revanche le cheval de bataille des moteurs de recherche. Ils doivent comprendre pourquoi ils sont redirigés. Il est donc impératif de les utiliser avec soin. Le cas contraire aurait un impact négatif sur le référencent de votre site web.


Vous comprenez maintenant leurs utilités pour éviter le duplicate content. Toujours dans mon exemple, en redirigeant http://www.kiwilab.fr/index.php vers http://www.kiwilab.fr par le biais d’une  redirection 301, on indique aux moteurs que l’adresse numéro 1 ne doit pas être indexée, au profit de l’adresse numéro 2.

L’utilisation est différente pour les boutiques en ligne. On va utiliser les bases de redirections classiques, en les couplant aux redirections 410. Elles permettront d’indiquer qu’un produit a été supprimé. La page détail du produit doit donc être retirée (désindexée) des moteurs. On peut alors proposer un article similaire ou renvoyer sur une liste de produits de la même catégorie ou de la même marque par exemple. Attention de bien utiliser une erreur 410 et pas une 404. La première indique que le document n’est plus disponible. La deuxième indique qu’il n’est pas disponible. La subtilité est mince mais la vitesse de prise en compte par les moteurs est beaucoup plus rapide.

Maintenant que vous avez compris, vous saisissez sans doute mieux l’importance d’une bonne utilisation des redirections et les incidences qu’elles peuvent avoir sur votre référencement.